Historique de la Chromothérapie et de la Luminothérapie

Apanage de la médecine, la lumière fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études scientifiques. De même, intellectuels comme philosophes sont venus et viennent vanter les bienfaits de cette éblouissante lumière.

  Cet intérêt a imprégné et imprègne toutes les civilisations vivantes et disparues, elle gagne aujourd’hui les laboratoires de médecine, les cabinets de soins, les salons d’esthétique et même les plus grandes compagnies d’aviation qui utilisent la lumière colorée pour le bien-être et le confort de leurs passagers.

 Voici donc enfin réunis un culte solaire millénaire et l'intérêt de la science moderne pour les bienfaits de la lumière. 

Les Précurseurs


Avicenne, Paracelse, Newton, Goethe


Durant l'Antiquité, les couleurs étaient utilisées en complément d'autres thérapies médicinales, aussi bien dans la médecine hippocratique que dans celle d'Avicenne au IXème siècle. Paracelse au XVème siècle, Isaac Newton au XVIIème siècle et Goethe au XIXème siècle étaient convaincus des bienfaits apportés par les couleurs.   

Isaac Newton avec prisme de verre, spectre et arc-en-ciel

Le Père de la Chromothérapie


Docteur Dinshah Ghadiali


Dinshah, médecin indien d'origine perse, chercheur, physicien et métaphysicien, nous a transmis à travers son ouvrage “ The Spectro Chrometry Enyclopedia ” paru le 26 avril 1920 les bases de la Chromothérapie contemporaine. Selon le Docteur Dinshah Ghadiali, l’organisme humain se comporte comme un prisme vivant qui, diffractant la lumière, puise dans son spectre coloré les énergies nécessaires à son équilibre.   

Docteur Dinshah Ghadiali, le père de la Chromothérapie

Prix Nobel de Médecine


Docteur Niels Finsens


Au siècle dernier, le Docteur Niels Finsens entreprend d’étudier les effets de la lumière sur le corps humain. Ses recherches le conduisent à montrer que les ondes rouges et infrarouges du spectre lumineux sont efficaces pour soigner la variole, le lupus cutané, etc... Sa méthode baptisée “ Photothérapie ” lui vaut le prix Nobel en 1903.

Docteur Niels Finsens. Photothérapie prix Nobel en 1903

Dès les Premiers Jours de la Vie


Jaunisse du Nouveau-Né


Dans les années cinquante la lumière bleue commence déjà à être utilisée pour traiter l’ictère du nourrisson (jaunisse), due à l’écoulement de la bilirubine dans le flux sanguin. Cette technique est toujours d’actualité dans les maternités.  

Jaunisse du nouveau-né. lumière bleue utilisée pour traiter l’ictère du nourrisson

Une Incroyable Découverte ! 


Professeur Tina Karu


En 1995, les travaux de Tina Karu, réalisés au Laboratoire de Biomédecine Laser de Institut des Technologies Laser et de l'Information de l’Académie Russe des Sciences de Troitsk, montrent que la mitochondrie est le site initial d’action des rayons lumineux : la lumière stimule un complexe présent dans la chaîne respiratoire nommé “ la cytochrome c oxydase ”, dont l’activation entraîne une augmentation de la production de l’énergie cellulaire. Tina vient de découvrir comment la lumière fonctionne au niveau cellulaire, et c’est une révolution !

Tina Karu, réalisés au Laboratoire de Biomédecine Laser de Institut des Technologies Laser et de l'Information de l’Académie Russe des Sciences de Troitsk

La Lumière en Orbite


Du rouge pour nos astronautes

Plus récemment, la NASA a observé que des lumières de longueurs d'ondes spécifiques permettaient de diminuer grandement le temps de cicatrisation des plaies subies par les astronautes. Elle utilise depuis les rouges et les infrarouges pour leurs propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires dans la Station Spatiale Internationale.   

Astronaute dans le ciel, vue sur la terre

Des Couleurs pour les Voyageurs 


Airbus A350 XWB


Entièrement équipée de LED qui imitent les variations de luminosité du soleil, la cabine de l'Airbus A350 XWB fait figure de pionnière. Jugez-en par vous-même : tout au long du trajet, les 16,7 millions de nuances s'adaptent aux conditions extérieures et suivent le rythme de sommeil des passagers afin de parfaire la synchronisation du corps avec le fuseau horaire du pays d'arrivée. Le but étant de reproduire le rythme biologique de la mélatonine, cette hormone qui décroît au fur et à mesure que la lumière baisse.

Airbus A350 XWB cabine intérieure et bain de couleur, lumiothérapie, couleur thérapie